Skip Navigation?
 

 

La croissance économique rapide des marchés émergents et leur modernisation en font des pôles d'attraction pour les sociétés cherchant à étendre leurs activités. Toutefois, qui ne tente rien n'a rien, et les sociétés doivent se protéger contre les risques potentiels politiques, financiers et de réputation liés aux activités commerciales dans ces marchés émergents.
L'assurance risques politiques fournit la protection dont les investisseurs, les institutions financières et les entreprises clientes ont besoin pour mettre à couvert leurs investissements dans les marchés hors frontières contre les pertes imprévisibles associées aux perils découlant des risques politiques particuliers. Grâce à la possibilité de souscrire des polices non résiliables pour plusieurs durées de contrat consécutives, les entreprises reçoivent la sécurité à long-terme dont elles ont besoin à un prix préétabli.

Caractéristiques et avantages

  • Souplesse permettant de convertir les limites offertes dans la monnaie locale de l'endroit où l'activité est menée
  • Soutien offert par nos tarificateurs basés à New York, à Chicago, à San Francisco, à Toronto, à Londres, à Sydney, à Tokyo et à Singapour afin de fournir à nos clients la possibilité d’obtenir des souscriptions et des services à l'échelle mondiale
  • Capacité d'offrir des garanties adaptées à un large éventail d'activités commerciales hors frontières, y compris des investissements dans des capitaux propres, des biens durables, des prêts outre-frontières et des contrats visant la prestation de biens et de services
  • Sécurité à long-terme grâce à des polices non résiliables dont la durée de contrat peut aller jusqu'à 15 ans
  • En partenariat avec un assureur ayant plus de 25 ans d'expérience dans la souscription d'assurance des risques politiques et qui est un un membre respecté de l’Union de Berne

Garantie

  • Confiscation, expropriation ou nationalisation
  • Inconvertibilité et non-transfert des devises
  • Violence politique (comprend le terrorisme et la guerre)
  • Empêchement d'exécution du contrat en raison d'événements politiques
  • Défaut de paiement souverain
  • Demande de remboursement injustifié des garanties et obligations contractuelles à vue
  • Limites des police pouvant aller jusqu'à 120 millions de dollars par risque